Vins et repas à thèmes

Samedi 13 août 2011

Qu’est-ce qu’on fait d’original samedi soir pour le diner avec les Martin ? Les idées ne manquent pas mais combien de fois vous êtes vous posé cette question et quel thème retenir pour un diner réussi.

Voici quelques idées et les bons accords des vins selon les thèmes :

Repas mexicain

Margarita pour tout le monde et guacamol pour commencer. Ensuite en entrée un salades de haricots/riz/maïs et … nopalitos ! Kézako los Nopalitos ? C’est du cactus (raquette du figuier de barbarie) on le trouve en bocal dans un genre de saumure pimenté !!
Attention on rince bien les morceaux de nopalitos dans la passoire à l’eau claire … sauf si on aime épicé … c’est l’effet Kiss cool sinon !!!
Au goût celà ressemble au haricot vert !!! Ensuite … tacos …. fajitas et compagnie !

Pour le dessert ça tombe très bien avec le chocolat …. vu que le cacao et le chocolat est originaire du Mexique !!!

Vins et repas mexicain

Restons latino avec un Privado Torrentès (blanc) ou un malbec (rouge) d’Argentine, ou des vins du Chili, Lazo Chardonnay en blanc ou Aliwen Réserva en rouge

Repas grec

Faire des carpaccios d’ aubergines, vous servez à part une sauce tomates citronnée, ou la sauce à l’ oeuf très répandu la – bas, un caviar d’ aubergines et des petites moussakas individuelles qui éveilleront les papilles de vos convives … Faites des fritas ( poivrons et oignons à l’ huile d’ olive ) 3 couleurs pour les poivrons … Des poivrons grillés macérés ds huile d’ olive des champignons à la grecque et des olives bien sur … Les fromages de brebis ! Bon repas grec !

Vins et repas grec

Avec des plats du soleil, choisissez des vins gorgés de soleil comme un Bandol rouge, un coteaux du Var ou un coteaux d’Aix, l’harmonie sera parfaite. Avec le fromage de brebis vous pouvez vous autoriser un vin blanc délicieux comme un Chavignol.

Repas antillais

Quelques idées pêle-mêle de menu :
Accras de légumes, accras de morue, acras de Crevettes
Boulette de morue
Christophines Farcies
Dombré d’écrevisses
Dombrés de Crevettes
feroce d’avocat
Salade de Gombos

Bananes au gingembre
Flan Coco
Gratin d’Ananas
Gâteau au coco

Vins et repas antillais

Avec des plats de caractère, choisissez des vins de caractère pour une bonne harmonie. En vin blanc je vous recommande un Bourgogne aligoté et en vin rouge un Bordeaux, Graves ou Côtes de Blaye. Pour le dessert un rosé de Bandol bien frais sera le must.

Repas japonais

La cuisine japonaise se caractérise tout à la fois par sa sobriété et sa grande variété. Variété souvent ignorée et qui dépasse largement la traditionnelle vision tridiptyque (sushi, sashimi, yakitori). Les plats sont particulièrement raffinés et allient à la finesse gustative le plaisir visuel. La cuisine japonaise a subi de nombreuses influences qui lui ont ainsi permis d’atteindre les caractéristiques que nous lui connaissons (influence de la chine, de la religion, des saisons, insuffisance d’espace agraire poussant à la diversification des sources alimentaires).

Contrairement au poisson, la viande n’est pas extrêmement variée dan la mesure où l’on ne mange que fort peu d’oiseaux, de moutons ou de chèvres.

Gohan. Cela correspond tout simplement à du riz cuit souvent servi dans un bol muni d’un couvercle.

Sashimi et sushi. Ces plats d’une grande variété, préparées à base de poissons ou de coquillages crus, sont les spécialités japonaises les plus connues.
Les sushi sont un mélange de riz et de poissons ou coquillages crus. Les sashimi, sont des assortiments de poissons crus sans riz.
Les Sushi et sashimi sont souvent servis avec de fines tranches de gingembre, une demie cuillère à café de wasabi et une coupelle de sauce de soja servant à assaisonner les mets en fonction de vos goûts.
Il est possible de mélanger wasabi et sauce de soja. Attention la sauce de soja ne s’utilise pas sur certains poissons (en général ceux-ci sont déjà recouverts d’une autre sauce).

Sukiyaki. Ce plat d’hiver se rapproche  de la fondue bourguignonne.  On fait cuire sur une sorte de réchaud des tranches de bœuf sur lesquelles on verse un bouillon de soja et de Mirin (sake doux), avant d’ajouter des légumes prédécoupés et du « tôfu ». Les convives se servent au fur et à mesure dans le plat  et plongent chaque morceaux retirés du plat dans de l’œuf.

Tsukemono. Légumes très populaires en saumure ou conservés dans du sel (photo de droite). Il en existe une quantité phénoménale, chaque région possède sa recette ou sa spécialité. Ces petits légumes se mangent seul ou avec du riz.

Tempura. Il s’agit de beignets souvent de légume, on en trouve aussi aux crevettes, aux poissons… Une sauce à base de soja, d’alcool de riz et de bouillon de « Dashi »… sert d’assaisonnement. Le Dashi s’élabore avec du Kombu ou du Kobu séché et du Katsuobushi – filets de bonite séchés et fermentés qui ont l’apparence de bois et raboté lors de l’utilisation. L’eau dans laquelle est ajouté un le kombu est chauffé. Le kombu est retiré à la première ébullition, le katsuobushi est ajouté et le bouillon est alors porté à ébullition une seconde fois.

Yakitori. Ce sont des brochettes de poulet recouvertes d’une sauce. Il est possible de trouver des brochettes composées d’autres viandes, elle auront alors un autre nom, généralement accompagnées de riz.

Vins et repas japonais

Côté vins vous pouvez être éclectique et associer un grand nombre de vins. Je vous conseille en blanc un vin du Languedoc ou d’Argentine, en rouge un cabernet sauvignon du Chili ou un vin de Bandol, et en rosé un Coteaux d’Aix en Provence.

Conseils autour du vin, Les femmes et le vin

Boostez cet article sur Wikio Votez sur Wikio

Laisser votre commentaire