Vins et fruits de mer du Réveillon de Noël

Samedi 11 décembre 2010

Les fruits de mer doivent leur nom à leur provenance du milieu marin et à ce qu’ils sont comestibles. Dans l’acception la plus usuelle, il s’agit d’une grande variété d’organismes marins, à l’exception des poissons (et des sirènes).

Sur le plan gustatif, tous les coquillages n’ont pas le même goût, fort heureusement, et ils sont eux-mêmes très différents des crabes, des langoustes et des oursins. Pour les vins il en va de même et il convient d’ajuster au plus près les accords pour obtenir un résultat parfait. Voici nos recommandations pour commander vos vins et des accords réussis :

Plateau de fruits de mer

Le plateau réunit un plus ou moins grand nombre de coquillages et de crustacés. Cela demande un vin blanc plutôt jeune et sec qui fait l’unanimité. Il doit être fruité sans excès et être servi très frais
•    Champagne brut
•    Sylvaner
•    Riesling
•    Graves blanc
•    Entre-Deux-Mers

Les huitres crues

•    Sylvaner
•    Muscadet sur lie
•    Chablis
•   Sancerre blanc

Les huitres chaudes

•    Languedoc blanc
•    Rully blanc

Les coquilles Saint-Jacques

•    Coteaux d’Aix rosé
•    Champagne rosé
•    Pouilly-fuissé

Les crustacés

•    Corse Calvi blanc
•    Bandol rosé

La langouste

•    Champagne brut millésimé
•    Riesling grand cru
•    Saint-Aubin blanc

Le homard

•    Champagne brut millésimé
•    Chablis 1er cru
•    Riesling grand cru

Les écrevisses

•    Champagne brut millésimé
•    Crozes-Hermitage blanc
•    Pouilly fumé
•   Chassagne-Montrachet

Bien entendu, cette sélection n’est pas exhaustive, il existe tellement de possibilités. Si par contre vous vous en tenez à ces conseils, vous ne commettrez aucune faute de goût, serez certain de régaler vos invités et acheter du vin ne sera pas un casse-tête.

Joyeux Noël !

Conseils autour du vin, Shopping

Boostez cet article sur Wikio Votez sur Wikio

Laisser votre commentaire