Vins de la coupe du Monde de rugby en Nouvelle zélande

Vendredi 9 septembre 2011

La Nouvelle Zélande va accueillir la coupe du Monde de rugby à partir du 9 septembre, il va y avoir du spectacle !

Ce petit pays, qui compte (seulement) 4 million d’âmes, n’est pas complètement inconnu mais cette grande manifestation sportive va lui permettre de mieux se faire connaitre encore et, à coup sûr, de mettre en avant sa production d’excellents vins.

En Nouvelle-Zélande, pays viticole le plus méridional de l’hémisphère sud, le sol siliceux et le climat froid et maritime, créent les conditions idéales pour les cépages de Bourgogne, Chardonnay et Pinot Noir, ainsi que pour le Sauvignon Blanc. Dans les régions plus chaudes du nord, on trouve du Merlot et du Cabernet Sauvignon.

L’histoire du vin en Nouvelle-Zélande

L’histoire de la viticulture néo-zélandaise remonte à 1819 avec les premiers ceps apportés d’Australie par le missionnaire anglican Samuel Marsden, lesquels pour la plupart sont originaires de notre belle terre de France.
L’industrie viticole s’est véritablement développée à la fin des années 1960. Le nombre de wineries est passé de 100 à 400 et de 4000 hectares plantés en 1987, la superficie est passée à 16000 hectares à ce jour.

Le climat

Les onze régions de Nouvelle-Zélande s’étendent sur plus de 1200 kilomètres, ce qui correspond dans l’hémisphère nord à la distance entre la champagne et les vignobles d’Afrique du nord, ceci entrainant naturellement des différences considérables entre le nord et le sud.
L’autre caractéristique du climat néo-zélandais est représentée par les précipitations élevées, des tempêtes violentes et des pluies torrentielles qui ne sont pas sans effet sur les vignobles.

Cépages traditionnels

Dans les années 70, c’est le Muller-Thurgau qui prédomine mais il faudra attendre les années 80 pour que les producteurs prennent conscience que le climat néo-zélandais se prête à beaucoup mieux.
On plante alors des cépages qui donnent de très grands vins sous les climats français comme des Sauvignons Blancs qui rivalisent avec les meilleurs vins du Val de Loire.
Le Chardonnay (Carneros, Napa Valley, Washington State) et le Sauvignon (Napa Valley) ont détrôné le Muller-Thurgau comme premier cépage blanc, tandis que, en rouge, le Pinot Noir (Carneros, Sonoma Country, Oregon State) a remplacé le Cabernet Sauvignon.

La principale caractéristique des vins néo-zélandais est leur forte acidité, preuve de leur parenté avec les vignobles les plus au nord de l’hémisphère nord.

Alors si vous voulez déguster un bon vin de Nouvelle Zélande pendant un match ou pour être tandance lors d’un repas durant cette période n’hésitez pas vous rendre dans notre boutique pour vous approvisionner.

 

A savoir, Actualités, Vins exotiques

Boostez cet article sur Wikio Votez sur Wikio

Laisser votre commentaire