Vins d’Afrique du Sud

Lundi 28 décembre 2009

En Afrique du Sud le système appelé WO (wine of Origine) contrôle l’appellation par région, et les détails concernant les cépages et le millésime indiqué. Les domaines sont inclus dans ce système. Le vin d’un domaine ne peut pas utiliser des raisins achetés, mais seulement ceux qui sont cultivés par le domaine mentionné.

L’histoire du vin en Afrique du Sud

En 1652, un groupe de soldats hollandais débarque au Cap de Bonne Espérance sur ordre de la Compagnie hollandaise des Indes orientales afin de fonder une station de ravitaillement sur la route des épices.
Les conditions climatiques y étant favorables à la viticulture, le gouverneur Jan Van Riebeeck, ancien médecin de bord de la Compagnie, ne tarde pas à commander des plants de vigne d’Europe. Il faut d’ailleurs noter que le vin est une prévention efficace contre le scorbut qui affectait les équipages durant leurs longues traversées.
Le 2 février 1659, les raisins des trois premiers pieds de vigne, vraisemblablement du muscat de frontignan et du palomino, peuvent être pressés.

Le climat

Dans une végétation et un relief qui ressemblent à ceux de l’Europe, le climat est de type méditerranéen.
Un long été, généralement ensoleillé, et un hiver doux mais humide qui s’étend de mai à septembre, représentent des conditions favorables à la viticulture.
Là ou l’influence océanique se fait sentir, souvent sur plus d’une centaine de kilomètres à l’intérieur des terres, se forment presque quotidiennement d’épaisses bandes nuageuses, qui atténuent les températures maximales, engendrant des nuits relativement fraiches et donc des périodes de maturation des raisins suffisamment longues.
Le climat des meilleurs terroirs viticoles situés près des cotes est très variable et de violentes tempêtes venant du sud-est provoquent parfois de sérieux dégâts dans les vignobles.
Résultat : ici, le millésime est aussi important qu’en Europe.

Wine of Origine

En 1973, le Wine and Spirit Board, a mis en œuvre un dispositif de classification des vins selon leur origine comme c’est le cas des appellations européennes.
La dénomination Wine of origine garantit que le vin utilisé provient bien du lieu de production indiqué sur l’étiquette.
Si l’étiquette mentionne également le cépage et le millésime, le vin doit être produit à partir d’au moins 75% du cépage et du millésime indiqués.

Les appellations sud-africaines

Le système d’appellation d’origine sud-africain comporte cinq éléments :

•    Estate désigne un domaine viticole formé d’une (ou plusieurs) ferme autorisée à utiliser uniquement les raisins de sa propre production et qui doit vinifier sur ses propres terres
•    Ward désigne une petite zone viticole bien définie. Les wards les plus connus sont Constantia et Franschhoek
•    District désigne une zone viticole plus étendue et d’un seul tenant telle que Stellenbosch ou Paarl
•    Région qualifie une zone de production très étendue comprenant plusieurs districts, par exemple Breede, River Valley ou Boberg
•    Wineland n’est pas une désignation officielle, mais prend seulement en compte l’importance des vins, qu’ils aient été produits dans un ward, un district ou une région

Vignoble et cépages d’Afrique du Sud

Si les cépages blancs représentaient encore 80% de l’encépagement il y a dix ans, les choses ont changé depuis puisque cette proportion est passée à 60%. L’implantation des cépages blancs est historique, mais l’excellente qualité des vins rouges et leur succès à l’exportation expliquent ce rééquilibrage.

Le vignoble couvre plus de 100 000 hectares et les zones viticoles, par surfaces décroissantes sont les suivantes :

Worcester 18100 ha
Paarl 17500 ha
Stellenbosch 17200 ha
Orange River 15400 ha
Malmesbury 14800 ha
Robertson 12400 ha
Olifants River 9500 ha
Petit Karoo 3000 ha

Les principaux cépages utilisés sont par ordre d’importance, pour les vins blancs, le Chenin Blanc, le Sultana, le Combard, le Sauvignon et le Chardonnay.
Pour les vins rouges, il s’agit du Cabernet Sauvignon, la shiraz (ou syrah), le pinotage (cépage noir développé spécialement pour les conditions chaudes de L’Afrique du Sud)

Le Chenin Blanc est largement cultivé, principalement pour produire de gros volumes de vins blancs. Ils sont en général moyennement charpentés, secs avec une pointe de sucré, et ont des arômes d’agrumes ou de fruits tropicaux.

Vins exotiques

Boostez cet article sur Wikio Votez sur Wikio

Laisser votre commentaire