Le vin et le réchauffement climatique

Dimanche 11 avril 2010

La réalité du changement climatique fait aujourd’hui consensus au sein de la communauté scientifique Selon le 4ème rapport du Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat (GIEC) les émissions de Gaz à effet de serre (GES), principalement dues à l’utilisation croissante d’énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) et à la déforestation, sont à l’origine des perturbations du système climatique.

Impact du réchauffement du climat

L’impact du changement climatique se caractérise notamment par une élévation de la température moyenne que les experts, sans être tous d’accord, estiment à plusieurs degrés dans les prochaines décennies.

Certaines conséquences sont faciles à imaginer puisqu’elles commencent à se faire ressentir comme la fonte des glaciers et de la banquise, l’élévation du niveau des mers, la multiplication des dépressions tropicales, l’extension des surfaces désertiques, etc…

Mais sur les vignobles et les vins en général, que peut il se passer ?

Effets du réchauffement climatique sur le vin

Il est difficile de se représenter précisément les effets qu’aura le réchauffement climatique sur les différents cépages, la vigne et la structure des vins dans vingt ou cinquante ans.

Ce qui est sûr, c’est que les viticulteurs observent depuis la fin des années 90 des variations dans les saisons, des amplitudes météorologiques inédites, autant de signaux qui se traduisent par des vendanges plus précoces dans toutes les régions viticoles.

Il faut bien reconnaitre cependant que nombreux ont été les millésimes de grande qualité depuis 2000 et que jusqu’à présent, la chaleur qui a atteint son niveau idéal a été plutôt bénéfique au vin. Mais attention,  au-delà d’un certain seuil, la courbe qualitative s’inversera.

Carte future de la viticulture

A quoi ressemblera la carte de la viticulture mondiale à terme ?

Tout dépendra, par exemple,  si la température augmente de 2 à 3° C, ce qui est déjà énorme. Dans ce cas l’homme saura vraisemblablement adapter les techniques de culture, de drainage et d’arrosage, surtout en Europe. Ce sera déjà plus compliqué pour les pays viticoles de l’hémisphère sud.

Ainsi les vignobles bordelais et bourguignons ont-ils des chances de se maintenir dans leur région d’origine, mais sans doute aussi des changements se produiront sur la structure et les arômes des vins.

Certains cépages s’en tireront mieux que d’autres comme la Syrah, le Mourvèdre ou le Grenache, qui supportent des températures plus élevées.
D’autres comme les cépages d’Alsace, Riesling, Gewurztraminer ;  et le Chardonnay suivront plus difficilement car ils apprécient les climats plus frais et aérés.

Selon une étude publiée par l’INRA de Colmar, la ville de Colmar présentera un profil climatique semblable à celui de Lyon en 2030 et à celui de Montpellier en 2060. Autant dire que les viticulteurs alsaciens ont du souci à se faire.

Toujours en Europe, les vignobles remonteront vers le nord et il n’est pas ridicule de penser que la Grande-Bretagne et les pays Scandinaves se mettent un jour à produire d’excellents vins, Chardonnay et Sauvignon en tête.

Si par contre, la température venait à augmenter de 5 à 6 ° C, ce ne serait pas seulement l’avenir de la vigne qui serait en danger mais peut être celui de l’humanité toute entière.

Le pire n’est jamais sûr, mais de sérieux doutes s’installent. Gageons que des solutions se dessineront par des orientations stratégiques lourdes car nous ne sommes certainement pas prêts à abandonner le plaisir ancestral que nous procure le vin.

Pour l’instant les professionnels du monde viticole restent assez détachés face à ce problème à priori inéluctable, alors que c’est maintenant que les orientations doivent être prises (sélection des plantes adaptées, réalisation de greffes, plantation de nouveaux cépages « chauds »). Les prochaines générations n’auront d’autre choix que d’agir en fonction des réalités concrêtes.

Bacchus : veille sur nos vignes et sur nous ! Et pour l’instant profitons-en.

Vins d'Europe, Vins de France, Vins exotiques

Boostez cet article sur Wikio Votez sur Wikio

Une réponse pour “Le vin et le réchauffement climatique”

Laisser votre commentaire