La robe des vins

Jeudi 10 juin 2010

Ce nom romantique et féminin désigne en fait la couleur des vins dans toutes ses nuances. Il est vrai que les robes des femmes ne connaissent pas de limite dans leurs couleurs et la comparaison est très pertinente.

La robe d’un vin se doit d’être agréable à l’oeil mais elle n’influence pas les arômes et saveurs. En revanche elle est un indicateur important et souvent sous-estimé de sa qualité et de son niveau de maturité. Ainsi, on peut déduire de la couleur d’un vin la concentration de ses composants organoleptiques, la qualité du millésime, le cépage, et l’âge.
Tous les raisins, qu’ils soient rouges ou blancs contiennent à l’état naturel des pigments plus ou moins clairs ou foncés (les anthocianes) et plus ou moins concentrés dans la pellicule, selon leur nature et leur niveau de maturité.

Affaire de spécialiste direz-vous. Pas forcément, si vous êtes observateur et si vous suivez ces quelques rudiments, vous saurez en juger.

La robe des vins rouges

Les vins rouges offrent une plus grande diversité de couleurs que les vins blancs, notamment par leur évolution au fil des années passant du rouge violacé initial à une couleur tuilée plus chaleureuse. La couleur présente des nuances en fonction de l’âge du vin, de la qualité du millésime et de l’extraction de la couleur lors de la macération.

Déduction de la nuance de rouge

Violacé : vin jeune, un millésime très récent.
Foncé à noir : un grand millésime ou vieilles vignes ou faibles rendements ou extraction poussée avec des pigments très développés
Pâle : millésime pluvieux ou rendements excessifs ou cuiellete avant maturité ou courte extraction.
Reflets ambrés : près de la maturité.
Tuilé ou orange : âge vénérable.
Acajou : probablement trop vieux.

La robe des vins blancs

L’évolution au fil des années est moins marquée et la gamme des couleurs est moins étendue que les rouges. Ils deviennent en général plus foncés en vieillissant.

Déduction de la nuance de blanc

Pâle : léger probablement sec.
Jaune or : généreux, peut-être liquoreux, probablement élevé en fût.
Or, cuivré : âge vénérable.
Brun : probablement trop vieux s’il s’agit d’un vin sec.

La robe des vins rosés

Les robes vont d’un gris pâle à un beau rose saumon, voire un rose orangé chaleureux, en fonction de l’origine du vin, du cépage et de la méthode de vinification.
Sachez enfin que les vins les plus colorés ne sont pas forcément les meilleurs, mais un grand vin se cache rarement derrière une robe trop claire.

Ayez l’œil pour acheter du vin, vous serez désormais capable de faire certaines différences…

A savoir, Conseils autour du vin

Boostez cet article sur Wikio Votez sur Wikio

Laisser votre commentaire