Sabler ou sabrer le champagne ?

Jeudi 8 juillet 2010

La question se pose souvent de savoir si l’on dit sabler ou sabrer le champagne. Autour d’une table, il y aura le clan de ceux qui sablent le champagne un autre qui sabrent le champagne et la majorité qui déclarera ne pas savoir.

Eh bien les deux se disent, sauf que ces deux mots ont une signification différente.

Sabler le champagne

À l’origine, Sabler le champagne signifiait : boire d’un trait. L’expression vient du mot sabler au sens de couler de la matière en fusion dans un moule en sable. Par analogie avec l’opération, on désigne par une métaphore l’action de verser d’un trait le vin dans son gosier par ce terme technique.
Sabler le champagne au sens de « boire rapidement », que les dictionnaires courants donnent comme sens ancien, n’est plus utilisé. Dans son acception qualifiée de moderne, l’expression signifie « boire le champagne en compagnie pour fêter une heureuse occasion ». On ne sable aujourd’hui que le champagne, et aucun autre breuvage (on ne sable pas du thé ou du bordeaux), alors que l’expression d’origine s’appliquait à n’importe quel vin.

Lire la suite

A savoir, Champagne | Pas de commentaire

Appellation d’origine contrôlée (AOC)

Samedi 26 juin 2010

Grosso modo, nous avons tous ce qu’est une appellation d’origine contrôlée, quoi-que…Très souvent associée au monde des vins, elle désigne aussi des cidres, des fromages, des miels, des fruits et légumes, etc…

Les AOC identifient un produit, l’authenticité et la typicité de son origine géographique. Elles sont garantes de ses qualités et de ses caractéristiques, de son terroir d’origine, du savoir-faire du producteur, de l’antériorité et de la notoriété d’un procédé et de son nom qui sont trop anciens pour faire l’objet d’un brevet. La quantité et le contrôle d’étiquetage des produits sous AOC répondent à un cahier des charges validé, en France, par l’INAO (Institut national des appellations d’origine) dépendant du Ministère de l’Agriculture et en Suisse par l’OIC (l’Organisme intercantonal de certification)

Voilà pour l’essentiel, mais encore ?

Origine…des appellations d’origine des vins

Produit de grande consommation et sujet de profits lucratifs pour les fraudeurs ont conduit les professionnels à protéger la spécificité de leur production en réclamant des lois reconnaissant l’origine géographique et fixant les règles de production. La toute première loi date de 1919 mais c’est en 1935 que le principe des appellations contrôlées s’est établi. Les premières AOC  ont concerné, Arbois, Châteauneuf du Pape, Cassis et Monbazillac.

Lire la suite

A savoir, Shopping, Vins de France | 2 commentaires

Vin pas cher

Jeudi 24 juin 2010

C’est quoi un vin pas cher ?

Il existe au moins trois catégories de vins à bas prix : les vins d’entrée de gamme pour ne pas dire de bas de gamme, les vins les moins chers dans une appellation donnée et les meilleurs rapports qualité prix dans leur appellation. Ces deux derniers sont présents dans l’offre des différents circuits de distribution (grandes surfaces, boutiques en ligne, cavistes) alors que les premiers ne sont présentés que dans les linéaires de la grande distribution.

Lire la suite

Conseils autour du vin, Shopping | Pas de commentaire

Comment acheter du vin et où acheter du vin ?

Lundi 21 juin 2010

Le choix ne manque pas pour acheter du vin et paradoxalement, la question se pose de choisir son fournisseur. Tout dépend aussi du type d’achat : s’agit-il de l’achat ponctuel d’une bouteille pour un repas, d’une grosse quantité à l’occasion d’un fête de famille ou de constituer progressivement sa cave à vins ?
A chaque type d’achat correspond généralement un circuit de commercialisation choisi ou subi selon les circonstances. Certains d’entre eux sont en perte de vitesse, d’autres comme la vente de vin par Internet se développent dans un marché global baissier.

Essayons d’y voir un peu plus clair en détaillant la répartition de ces achats par grandes catégories de distributeurs

Lire la suite

A savoir, Les femmes et le vin, Shopping | Pas de commentaire

Gewurztraminer vendanges tardives 2007 Jérôme Meyer

Samedi 19 juin 2010

Découvrons le gewurztraminer vendanges tardives de Jérôme Meyer, vigneron à Blienschwiller.

Jérôme Meyer a sa méthode pour faire de la nature son alliée. Son application commence dès le mois de février au moment de la taille de la vigne. «  je taille 30% plus court, le gewurztraminer n’est pas un variété très productive, mais il faut tout de même chercher à concentrer » commence Jérôme Meyer qui a hérité de cette parcelle au sol argil0-marneux de son père. « les ceps de gewurztraminer préfèrent les sols profonds qui se réchauffent vite dès les premiers rayons de soleil. Pour ces raisons, le choix de planter des ceps de gewurztraminer sur cette parcelle exposée plein sud a été particulièrement judicieux » continue le jeune vigneron qui s’est fixé un objectif de rendement de 20 hl/ha.

Evidemment de multiples contrôles sont effectués avant la date fatidique des vendanges. En 2007, c’est le 27 octobre qu’est arrivé le grand jour, après qu’un agent de l’Institut national des appellations d’origine, INAO, eût contrôlé le taux de sucre des raisins destinés à son gewurztraminer vendanges tardives. Les baies ont été cueillies manuellement et triées dans le vignoble. En ce sens Jérôme a compté sur l’aide d’un champignon, le botrytis Cinerea,  seuls les raisins atteints de pourriture noble à au moins 50% peuvent être vinifiés pour mes vendanges tardives. Les autres entrent dans le gewurztraminer générique » explique t’il.

Lire la suite

Actualités, Vins de France | 4 commentaires

Jazz en vignes

Mercredi 16 juin 2010

Les arômes du vin et les sons musicaux sont perçus, les uns comme les autres par nos sens, avec plaisir et sensualité. Imaginez que les deux soient réunis : alors c’est l’extase !

C’est ce que le Domaine de l’Olivette au Castellet dans le Var a projeté de faire en associant la dégustation de ses merveilleux vins de Bandol à des concerts de Jazz au domaine.
Pour ceux qui connaissent le propriétaire des lieux et talentueux vigneron, Jean-Luc Dumoutier, il n’y a rien d’étonnant. Charismatique et épicurien, il aime bien entendu le bon vin mais apprécie aussi la musique de jazz, ce qui constitue un cocktail détonant.

Le Domaine de l’Olivette

Le Domaine dans la même famille depuis le XVIIIe siècle s’est développé au cours de générations et représente aujourd’hui une superficie en exploitation de 55 hectares implantés sur les coteaux du Castellet au cœur de l’appellation Bandol.

La culture de la vigne est traditionnelle avec des interventions raisonnées sur la fertilité biologique du sol, employant uniquement des amendements naturels. Respectueux de son environnement, le Domaine n’utilise ni désherbant chimique ni insecticide.

Situé dans un amphithéâtre naturel exceptionnel face à la mer et bénéficiant d’un ensoleillement optimum, le terroir de Bandol jouit d’une très ancienne tradition viticole, introduit par le Phocéens au VIe siècle avant notre ère. Il a ensuite été développé pendant l’époque romaine. Plus près de nous, il était appelé à la cour de Louis XV.

Lire la suite

A savoir, Actualités, Vins de France | Pas de commentaire

Vins et desserts

Mercredi 16 juin 2010

Il n’est pas rare que l’on se pose la question : que vais-je mettre comme vin au dessert ? La réponse ne vient pas naturellement et nous nous proposons de vous orienter dans vos choix pour que vous n‘ayez plus à vous poser la question.

Le vin du repas.

En désespoir de cause ou tout simplement par manque de connaissances, le dessert est servi avec la dernière bouteille entamée de Bordeaux rouge ou de Côte du Rhône qui a accompagné le plateau de fromages. Les vins rouges ne sont pas l’idéal pour les desserts, à quelques exceptions près.
Alors pourquoi ne pas faire l’inverse et servir un vin blanc au fromage, un Sauternes ou un Jurançcon par exemple avec des fromages persillés. L’accord des vins blancs avec les fromages est souvent une grande réussite. Vous pourrez ainsi poursuivre le service pour les desserts qui s’accordent bien avec les vins moelleux.

Lire la suite

Conseils autour du vin, Les femmes et le vin | Pas de commentaire

Oenoland : le plus grand parc de loisirs du monde

Dimanche 13 juin 2010

Pas de décor en carton mâché ou en contreplaqué, pas d’animations robotisées, pas de personnages déguisés, que du vrai, du naturel et de l’authentique !

Imaginez, 41 000 km2 de surface à explorer, à pédibus, en vélo ou à cheval, le nez au vent en pleine nature !

Un parc à l’échelle d’une région

Quelle région ?

Il n’y avait que l’Aquitaine pour avoir cette idée, laquelle revendique à la fois la qualité et la diversité de ses villes, de ses côtes, des ses forêts et bien entendu de ses vignobles.

Il est possible d’y multiplier les loisirs et les plaisirs à volonté. Il y en a pour tous les goûts, toutes les activités : œnophile, kayakiste, cycliste, randonneur, amateur de bonne chère, muséophile, urbain, naturaliste, cavalier, campeur, etc. sans jamais sacrifier l’art de vivre à l’aquitaine.

Lire la suite

A savoir, Vins de France | Pas de commentaire

Deux nouvelles AOC dans les vins

Jeudi 10 juin 2010

La naissance d’une AOC est au moins aussi rare que celle de tigres blancs dans les zoos européens, alors deux d’un coup est une nouvelle qui mérite d’être largement diffusée. Nul n’ignore l’importance que revêt cette reconnaissance dans le monde des vins et l’argument commercial certain qu’elle représente auprès des amateurs et plus généralement des consommateurs.

Or il est très long et compliqué d’obtenir le fameux sésame dont la responsabilité et la décision revient à l’INAO.

Le vins du Tricastin changent de nom

Lire la suite

Shopping, Vins de France | 2 commentaires

La robe des vins

Jeudi 10 juin 2010

Ce nom romantique et féminin désigne en fait la couleur des vins dans toutes ses nuances. Il est vrai que les robes des femmes ne connaissent pas de limite dans leurs couleurs et la comparaison est très pertinente.

La robe d’un vin se doit d’être agréable à l’oeil mais elle n’influence pas les arômes et saveurs. En revanche elle est un indicateur important et souvent sous-estimé de sa qualité et de son niveau de maturité. Ainsi, on peut déduire de la couleur d’un vin la concentration de ses composants organoleptiques, la qualité du millésime, le cépage, et l’âge.
Tous les raisins, qu’ils soient rouges ou blancs contiennent à l’état naturel des pigments plus ou moins clairs ou foncés (les anthocianes) et plus ou moins concentrés dans la pellicule, selon leur nature et leur niveau de maturité.

Affaire de spécialiste direz-vous. Pas forcément, si vous êtes observateur et si vous suivez ces quelques rudiments, vous saurez en juger.

Lire la suite

A savoir, Conseils autour du vin | Pas de commentaire

Pages : 1 2 3 ... 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17