Le vin blanc

Samedi 29 octobre 2011

Le vin blanc est un vin produit par la fermentation alcoolique de raisins à pulpe non colorée et à pellicule blanche ou noire. Il est vinifié de façon à conserver une couleur jaune transparente au produit final. La grande variété des vins blancs provient de la grande quantité de cépages, des modes de vinification, mais aussi du taux de sucre résiduel.

L’histoire du vin blanc

Issu de la très longue histoire commune de l’homme et de la vigne l’existence du vin blanc date d’au moins 2 500 ans. Il a accompagné le développement économique et colonisé tous les pays dont les habitants sont buveurs de vin : Europe, Amérique, Océanie, moins systématiquement en Afrique et en Asie pour des raisons climatiques et religieuses.

Les cépages du vin blanc

Les cépages blancs dont le vin blanc est majoritairement issu, sont de couleur verte ou jaune ; très nombreux dans le monde, ils donnent des vins blancs dans toutes les régions où pousse la vigne. Certains cépages sont très connus comme le chardonnay en Bourgogne , le sauvignon dans les pays de Loire ou le riesling en Alsace, d’autres ont une existence discrète, cachés derrière le nom d’un vin résultant de l’assemblage de plusieurs cépages. Le tokay, le xérès ou le sauternes sont de ceux-là. Le vinificateur peut aussi utiliser un cépage à pellicule colorée, à condition de veiller à ne pas colorer le moût lors de la séparation pulpe-jus. Le pinot noir, par exemple, est couramment utilisé pour produire du champagne.

Les différents types de vin blanc

Parmi les nombreux types de vin blanc, le vin blanc sec est le plus courant ; plus ou moins aromatique et acidulé, il est issu de la fermentation totale du moût. Les vins doux, moelleux ou liquoreux sont des vins sucrés où la fermentation est interrompue avant que tous les sucres du raisin ne soient transformés en alcool : on parle alors de mutage. Les méthodes d’enrichissement du moût en sucre sont multiples : sur-maturation à la vigne, passerillage ou utilisation de la pourriture noble. Les vins effervescents, majoritairement blancs, sont des vins où le dioxyde de carbone (gaz carbonique) de la fermentation, maintenu dissous dans le vin, redevient gazeux à l’ouverture de la bouteille, donnant la délicate mousse d’un breuvage considéré comme le vin de fête par excellence.

Célébré par les écrivains, les poètes, les chansonniers et les peintres, le vin blanc est utilisé comme boisson en apéritif, au cours du repas, en dessert ou comme boisson rafraîchissante entre les repas. Il participe aussi à l’élaboration de plats en cuisine, grâce à son acidité, ses arômes, sa capacité à attendrir les viandes et pour déglacer les sucs de cuisson. Ses bienfaits pour l’organisme sont toutefois moindres que ceux attribués au vin rouge car il est plus pauvre en composés phénoliques.

A savoir

Boostez cet article sur Wikio Votez sur Wikio

Laisser votre commentaire