Le Tavel

Samedi 22 octobre 2011

Tavel  le rosé de Louis XIV

Tavel  est réputé pour être le tout premier rosé de France. La renommée du vin rosé de Tavel existe depuis très longtemps puisque Louis XIV en faisait servir à Versailles.

Origine du Tavel

Nous sommes au sud des Côtes du Rhône, sur la rive droite du fleuve, en face de Chateauneuf du Pape tout près d’Avignon.

Sur des sols de cailloux roulés par le Rhône, de sables et d’alluvions argileux, ce vignoble sudiste se caractérise par des vignes taillées en gobelet et un climat méditerranéen. Hivers doux, étés très chauds et secs, toutes les conditions sont réunies pour produire des vins ensoleillés. Les cépages sont nombreux, grenache et cinsault principalement, complétés par la syrah et le mourvèdre.

Dégustation du tavel  rosé

Il est préférable d’opter pour un Tavel jeune de 2 à 3 ans pour profiter pleinement de sa fraicheur et maintenir intact son fruité. On prendra garde de ne pas le déguster trop froid. Un seau rempli de glace peut détruire les arômes délicats du vin et ne se justifie que dans le cas où quelques défauts seraient à masquer. On ajustera donc la température aux environs de 15 à 16°, suivi d’un seau à glace rempli d’eau fraiche maintenue à température par quelques rares glaçons qui doivent fondre rapidement.

La bouteille sera débouchée au dernier moment.

Nuances cerise ou orange du Tavel rosé

Le rosé de Tavel porte traditionnellement une robe à nuances orangées. Le grenache n’est pas étranger à cette note d’évolution qui peut aller parfois jusqu’à la pelure d’oignon. Si les vins à l’ancienne correspondent encore à ce type, on assiste à une évolution vers des couleurs plus modernes, avec des notes d’un rouge plus vif (fraise ou petite cerise). Dans tous les cas, la robe offre de l’éclat et une belle brillance.

Les arômes du Tavel

Intense, grasse, aux notes chaleureuse, la première impression signe un terroir sudiste. La qualité fruitée de ce rosé s’exprime dans des notes de belle maturité : fruits rouges, fraise écrasée, cerise noire, pêche de vigne, ainsi que fleurs blanches ou violettes si la syrah est présente.

Une deuxième inspiration au nez fera apparaitre le côté pierre à fusil et épicé qui signe ce vin.

Le  Tavel  en bouche

Le tavel est bâti sur sa rondeur. La bouche est souple, ample, et bénéficie d’une sève importante. SI une belle générosité peut parfois le déséquilibrer vers un côté trop chaud, son fruité intense et et ses épices viennent tempérer la chaleur toute méditerranéenne de ce vin de la vallée du Rhône méridionale.

C’est un rosé tout en courbes, sans angles ni aspérités, un rosé voluptueux que l’on peut boire toute l’année pour jeter un rayon de soleil sur la table.

A savoir, Vins de France

Boostez cet article sur Wikio Votez sur Wikio

2 réponses pour “Le Tavel”

  1. Les Tavel sont de vrais rosés de table, de garde pour les meilleurs et qui sont un peu l’antimode des rosés léger de provence souvent très légers et destinés à l’apéritif.

  2. Je partage complétement votre point de vue et j’ajoute que le Tavel est un rosé que l’on boit toute l’année et non pas seulement en été.

Laisser votre commentaire