La Champagne

Samedi 21 août 2010

Un peu d’histoire

Les premiers vignobles apparaissent entre le IIIe et le Ve siècle mais la notoriété des vins de Champagne ne s’installera qu’au Xe siècle sous l’impulsion des ordres religieux pour subvenir à leurs besoins.
Région de production de vins rouges tranquilles à l’origine, c’est au XVIIe et XVIIIe siècle que se développent en Champagne les techniques de champagnisation, avec la contribution notable de dom Pérignon, moine cellérier à l’abbaye d’Hauvillers.
C’est en 1729 que nait la première maison de champagne fondée par Nicolas Ruinart.
Aujourd’hui , le champagne est protégé par une appellation contrôlée (AOC), connue et reconnue dans le monde entier, associé au luxe et à la fête.

Les régions de Champagne et leur production

Le vignoble champenois est composé de quatre grandes régions, l’Aisne, et  la grande vallée de la Marne, la Montagne de Reims, la côte des Blancs et la région du Barrois. La superficie totale atteint environ 29 000 hectares et ne cesse de s’accroitre pour répondre à la demande.
Il est produit annuellement 350 millions de bouteilles, dont 75% pour les maisons de champagne et 25 % pour lez vignerons indépendants et les coopératives.

Les crus de champagne

17 grands crus (classés 100%) soit environ 34% de la surface totale du vignoble sont dispersés sur la région Champagne.  41 premiers crus, communes ou parties de communes classés de 99 à 90% représentent 17% de la surface. 265 crus, classés de 89 à 80% correspondent à environ 64% de la superficie totale du vignoble.
Les grands et premiers crus sont exclusivement plantés en pinot noir ou en chardonnay.
Les cépages de champagne  sont le pinot noir, le pinot meunier et le chardonnay.

L’étiquette des bouteilles comporte de nombreuses informations que nous avons traitées dans notre article « l’étiquette du champagne »

Les différents types de champagne

La majorité des champagnes sont des vins bruts. On trouve également des champagnes secs, demi-secs ou doux. Ces désignations marquent une graduation des vins les plus secs aux plus doux.

Les bruts classiques ou traditionnels : bruts sans année ou bruts non millésimés, ces champagnes sont élaborés à partir d’un assemblage de vins d’années différentes (vins de réserve). Les assemblages varient selon l’inspiration et l’imagination des maitres de cave.

Les bruts millésimés : ils sont au contraire élaborés à partir d’assemblages, de cépages et de crus différents, mais strictement issus de la même récolte, donc de la même année. Ce sont de grands vins bien équilibrés ayant bénéficié de conditions de maturation exceptionnelles.

Les champagnes bruts classiques : Ils sont représentatifs de subtil assemblage entre les vins d’années, de cépages et de crus différents, appelé en Champagne le « style », terme particulier qui signifie « signature, typicité ou goût particulier ».

Les bruts blancs de blancs : Ils sont élaborés, uniquement sur la base de chardonnay, d’années et de crus différents mais peuvent également être millésimés.

Les bruts blancs de noirs : à l’opposé, ils sont construits uniquement à partir de vins de pinot noir et de pinot meunier d’années et de crus différents ou d’une seule année (millésimé)

Les cuvées spéciales : Ce sont des champagne bruts, millésimés ou non, qui sont élaborés par les grandes maisons de champagne et quelques vignerons et qui représentent le fleuron de la marque. Pour souligner l’excellence de cette catégorie de champagne, les cuvées spéciales portent généralement un nom prestigieux et évocateur . La bouteille peut être particulière par sa forme, son matériau ou sa décoration.

Les brut rosés : Ils représentent une catégorie à part entière et sont le plus souvent millésimés. Ils sont le plus souvent obtenus par un assemblage de vins blancs issus de cépages et de crus différents, avec des raisins rouge de Champagne répondant à l’appellation coteaux champenois. Ils peuvent également être le résultat d’une vinification en rosé par macération de raisins noirs.

Il y en a donc pour tous les goûts et toutes le bourses, il ne reste qu’à choisir.

Champagne, Vins de France

Boostez cet article sur Wikio Votez sur Wikio

2 réponses pour “La Champagne”

  1. Bonjour,
    Total des surfaces grands + premirs + « autres » crus = (34 + 17 + 64)% = 115 %.
    Donc il y a une erreur, sans doute de frappe. Pouvez vous corriger en me tenant au courant car je cherche àobtenir ces chiffres ?
    Par avance, merci.
    A part cette erreur, le reste de cette présentation est très intéressant.
    Salutations.
    PS: second envoi car j’avais omis de valider le premier.

  2. Cet article a été rédigé il y a un an et je ne me souviens pas de la source des données. Désolé…

Laisser votre commentaire