Deux nouvelles AOC dans les vins

Jeudi 10 juin 2010

La naissance d’une AOC est au moins aussi rare que celle de tigres blancs dans les zoos européens, alors deux d’un coup est une nouvelle qui mérite d’être largement diffusée. Nul n’ignore l’importance que revêt cette reconnaissance dans le monde des vins et l’argument commercial certain qu’elle représente auprès des amateurs et plus généralement des consommateurs.

Or il est très long et compliqué d’obtenir le fameux sésame dont la responsabilité et la décision revient à l’INAO.

Le vins du Tricastin changent de nom

L’association du nom de « Tricastin » au vignoble et au site nucléaire situés près de Montélimar n’était pas très heureuse et les vignerons n’en voulaient plus depuis longtemps et plus encore depuis l’incident interne à la centrale qui a défrayé la chronique en 2008. Les analyses effectuées à l’époque, à la demande des producteurs en toute transparence, n’ont révélé aucun problème dans les vignes.
Vous l’avez compris, il s’agissait de changer l’image et donc le nom de ce vignoble de la Drome qui compte 340 producteurs et qui s’étend sur 21 communes de la vallée du Rhône.

AOC Grignan les Adhémar

A l’issue d’un brain stroming animé entre toutes les parties prenantes de la région, c’est finalement le nom de Grignan les Adhémar qui a été donné à cette nouvelle appellation. Cette asociation évoque à la fois le château de Grignan, haut lieu de la région, et l’antique et puissante famille des Adhémar

Les vins de Grignan

On y trouve d’excellents vins qui méritent vraiment d’être redécouverts et don les principaux cépages sont les Grenache, syrah, cinsault, viognier, roussanne, grenache blanc et marsanne.

AOC Châteaumeillant

L’autre heureux élu est l’AOC Châteaumeillant, la seule appellation du Centre-Loire. Il aura fallu pas moins de 19 ans pour que le travail et la qualité soient enfin récompensés.
Ce n’est pas d’hier que l’on cultive la vigne à Châteaumeillant puisque de nombreuses amphores retrouvées montrent que l’on faisait déjà le commerce du vin à l’époque gallo-romaine. Le vignoble s’étend sur 7 communes dans les départements de l’Indre et du Cher entre la Châtre et Saint-Amand Montrond.

Les vins de Châteaumeillant

La réputation du Châteaumeillant s’est établie grâce à son célèbre « vin gris », issu du pressurage des raisins de gamay. Châteaumeillant produit des vins rouges et rosés issus des cépages gamay, pinot noir et pinot gris. Les vignes sont plantées sur des sols siliceux à dominante sableuse et sablo argileuse. Ce vin frais et gouleyant est à boire jeune.
Il ne nous reste plus qu’à souhaiter longue vie à ces nouvelles AOC et surtout à les découvrir dans nos dégustations pour leur assurer le succès qu’elles méritent.

Shopping, Vins de France

Boostez cet article sur Wikio Votez sur Wikio

2 réponses pour “Deux nouvelles AOC dans les vins”

  1. Pour les vins du Tricastin, je comprends la motivation, mais alors, il faudrait aussi débaptiser les vins de Chinon…

  2. Vous avez raison, le parallèle peut être fait, mais curieusement on ne fait pas vraiment le lien entre la centrale et le vignoble de Chinon. Peut-être cette centrale est-elle moins connue que celle de Tricastin rendue hélas célèbre par l’incident qui s’y est produit.

Laisser votre commentaire