Champagne pas cher

Jeudi 21 janvier 2010

Les prix du champagne sont à la baisse et personne ne s’en plaindra, mais soyons sérieux : peut on espérer que la qualité soit au rendez-vous à moins de 15 euros et surtout sous la barre des 10 euros ?

Ces derniers sont souvent des horreurs. Peut-on d’ailleurs appeler cela du champagne ?

Par définition, le champagne est un produit de fête qui ne doit pas décevoir au risque précisément de gâcher la fête. Quelle déception à la dégustation, de découvrir un champagne vert ou acide. C’est assurément vexant pour l’hôte et désagréable pour les invités qui ne peuvent écarter l’idée d’une économie déplacée.

Les grandes différences dans le champagne

Deux principaux types d’acteurs se répartissent le marché :

D’un côté, les grandes maisons de négoce qui ne possèdent qu’une petite partie du vignoble champenois et qui assemblent de nombreux crus et cépages différents (alchimie complexe) qu’ils achètent à certains producteurs, puis assurent la commercialisation du produit fini.
Ce sont ces grandes maisons de champagne qui vendent les produits haut de gamme et prestigieux et qui font la renommée du champagne français dans le monde.

De l’autre, les vignerons indépendants qui restent propriétaires de la majorité des vignes qui se divisent en deux catégories :

- les Récoltants Manipulants qui vinifient et vendent eux-mêmes tout ou partie de leur récolte
- les Coopérateurs dont les raisins entrent dans les champagnes de marque des coopératives.

Les étiquettes du champagne

Comment s’y retrouver dans les étiquettes ?

La catégorie professionnelle, caractérisée par deux initiales apparaissant sur l’étiquette (en très petits caractères), est une donnée importante. Elle permet d’identifier les champagnes les plus intéressants, notamment ceux désignés RM, NM et SR.

Que faut-il comprendre ?

-    RM Récoltant-Manipulant : Le vigneron élabore et commercialise lui-même le champagne provenant exclusivement de ses vignes.

-    NM Négociant-Manipulant : Le vigneron ou l’entreprise viticole élabore et commercialise des raisins qui proviennent des vignes d’un domaine ou ils sont achetés, en totalité ou en partie.

-    SR Société de Récoltants : Groupement de vignerons qui vinifient et commercialisent ensemble.

-    RC Récoltant-coopérateur : Le viticulteur apporte ses raisins à une coopérative qui se charge de  la vinification

-    CM Coopérative de Manipulation : la coopérative commercialise elle-même les champagnes élaborés avec les raisins de ses adhérents

-    MA Marque Auxiliaire : C’est une marque déposée par un acteur qui commercialise sous un nom qui lui est propre (chaîne de distribution ou caviste)

-    ND Négociant distributeur : Une personne physique ou morale qui achète des bouteilles de champagne terminées et appose une étiquette à son nom.

Choisir un bon champagne sans se ruiner

Tout dépend de ce que l’on recherche.

Il y a bien sûr les cuvées de luxe dont les prix on atteint des sommets et qui commencent à amorcer des baisses, crise oblige.
Les volumes invendus vieillissent tranquillement en cave, ce qui améliorera le niveau de maturité du précieux liquide tout en ramenant les prix à un niveau plus raisonnable

Il existe d’autre part la grande majorité des ventes de champagne dont les prix sont compris entre 15 et 30 euros, lesquels sont généralement produits par les professionnels désignés sous les catégories RM, NM et SR.

C’est là qu’il faut chercher pour dénicher les meilleurs rapports qualité prix et si vous n’avez pas le temps, faites confiance aux professionnels, cavistes en ligne et cavistes de quartier, qui sauront vous proposer les bons champagnes que savent faire des vignerons sincères.

Entre 15 et 20 euros, il existe de vraies pépites qui vous étonneront et surtout qui vous apporteront le plaisir que vous êtes en droit d’attendre d’un champagne digne du nom.

Champagne à moins de 10 euros

Ne nous leurrons pas, l’élaboration d’un bon champagne a son prix lorsque les vignerons prennent le juste temps nécessaire à partir de raisins de qualité. Alors attention aux miroirs aux alouettes du moins de 10 euros…

Et pour terminer, ne dit on pas qu’un bon Crémant vaut mieux qu’un mauvais champagne. Si votre priorité est le prix, préférez un Vouvray ou un Crémant à un mauvais champagne, vous ne risquez que de bonnes surprises.

Bonnes bulles !

Champagne, Shopping

Boostez cet article sur Wikio Votez sur Wikio

3 réponses pour “Champagne pas cher”

  1. nous sommes tout a fait d’accord avec vous !

    pour être sur de trouver un bon champagne sans se ruiner optez pour un LAURENT-PERRIER brut environ 28 euros ou un Champagne comte Audoin de DAMPIERRE cuvée des ambassadeurs brut environ 25 euros sachez que ce dernier est divin et est servi Dans 42 Ambassades et Consulats de France et Le Palais de l’Elysée ( donc un Champagne sur de ne pas se tromper)

    http://www.du-champagne-et-des-bonnes-tables.com/pages/Presentation_de_la_Maison_Comte_de_DAMPIERRE-4972484.html

  2. J’ai goûté un vin méthode champenoise avec capsule CRD : 39-N-264
    Pouvez-vous me dire de quuuoi il s’agit ?

  3. Le chiffre 39 correspond au département de production soit le Jura, la lettre N signifie que l’embouteillage a été réalisé par un négociant, le chiffre 264 et sle N° administratif d’agrément. Nous vous invitons à vous reporter à notre article sur le sujet http://blog.vigne-online.fr/les-capsules-conges-ou-capsules-crd/

Laisser votre commentaire