Le beaujolais nouveau, le plus célèbre des vins primeurs

Samedi 6 novembre 2010

Un vin primeur est un vin commercialisé quelques mois après les vendanges et destiné à une consommation immédiate.

Les vendanges se sont achevées quelques mois auparavant et voici le vin déjà sur les comptoirs et les tables, jusqu’au Japon. Il sent les petits fruits, le bonbon anglais, laisse en bouche une fraicheur acidulée. L’image du vin primeur ou vin nouveau, reste très attachée au beaujolais ; pourtant d’autres régions de France et d’Europe se sont également lancées dans l’aventure avec plus ou moins de succès .

Présent avant les autres

Le beaujolais a beau avoir la vedette, les vins primeurs sont produits dans plusieurs régions d’Europe, en rouge, en rosé ou en blanc. En France, certains d’entre eux bénéficient d’une appellation d’Origine Contrôlée (AOC) comme c’est le cas du beaujolais. Ils sont tous mis sur le marché à partir du troisième jeudi de novembre. A titre de comparaison, le reste de la production beaujolaise ne peut être commercialisée que le 15 décembre mais attend généralement après Pâques. D’autres primeurs sont des vins de pays et leur date de commercialisation est libre.

Secrets de vinification

Le cépage gamay a la préférence des producteurs, dans le beaujolais bien sûr, mais aussi dans la Loire, en Touraine ou à Gaillac dans le sud-ouest.. E, Languedoc le grenache et le carignan sont les plus courants. Parce-que les raisins doivent rester entiers jusque dans la cuve, les beaujolais vendangent à la main et interdisent la machine.
La macération carbonique est la principale méthode d’élaboration des vins primeurs, complétée par des opérations de clarification et de stabilisation : l’œnologue procède notamment à une centrifugation et à une filtration pour sortir un vin propre à la consommation à la date fatidique.

Le plaisir est dans le fruit

Le vin primeur est associé à la notion de fête, soigneusement entretenue par les campagnes médiatiques. L’arrivée du beaujolais nouveau à New York ou à Tokyo demeure un évènement qui fait oublier que cette région possède aussi de grands crus.

Les crus du beaujolais

La production représente 1.1 millions d’hectolitres par an répartie en douze AOC dont les plus connus sont : Beaujolais, Beaujolais villages, Morgon, Moulin à vent, Brouilly, Juliénas, Saint-Amour, Chiroubles et Fleurie.

Seules les deux premières appellations peuvent prétendre être commercialisées en primeur

A savoir, Shopping, Vins de France

Boostez cet article sur Wikio Votez sur Wikio

Laisser votre commentaire